Hugh, Festival Johnny Haliday, L'Indien l'adore....

Cliquez sur les photos !!!


J'ai le privilège et le grand plaisir de vous présenter un de mes très grands amis :

"L'Indien" de Noirmoutier.

Bien sûr, ce n'est qu'une image, son vrai nom est Vincent Mery.

Sur son île, il assume un rôle de mal-aimé et même parfois de méprisé, mais cela glisse sur la carrapace de son

indifférence car il sait qu'avant tout, il a une vraie histoire.

Peut-être est-ce dû à son style de vie, à ses nombreuses conquêtes féminines ou à sa facilité de se faire des amis étrangers aux insulaires. Bien sûr, cela peut provoquer de la jalousie ou bien d'autres réactions...

Johnny Hallyday : Allumez-le feu !

C'est lui, là à droite...

VVV01.jpg

Cliquez ! NEW !!! ALWAYS

Et des amis, il en a beaucoup ! Déjà, en commençant par moi...

Quand il est allé passer quelques temps à Paris, il a fait plein de rencontres. Il a eu l'occasion notemment
de cotoyer COLUCHE , le réalisateur CLAUDE BERRI et comme il s'essayait à la guitare, il était présent à

la base de la formation du mythique groupe français TRUST . Il est très émouvant quand il nous montre

ses photos où il se trouve en compagnie de ces stars.

C'est aussi un pote à LAURENT BOYER (l'ami des stars), le "Michel Drucker" de M6 et d'ALICE DONNA , la

célèbre auteur-compositeur-interprète-écrivain (en plus de sa carrière personnelle, elle a énormément

travaillé pour Serge Lama et est à l'origine de nombreux de ses succès). J'étais avec elle au Salon du

Livre de L'Epine
où elle présentait son livre sur sa soeur et moi, mon petit roman "L'estacade".


C'est ainsi que je suis allé plusieurs fois boire un verre en leur compagnie, sans qu'ils sachent vraiment

qui j'étais...mais ils connaissaient Vincent.

Il me raconte souvent des anecdotes sur des virées qu'il a faites avec le batteur du groupe DEFF

LEPPARD
et justement à propos d'anecdotes...Quand je me trouvais à Noirmoutier, une nuit vers trois

heures du matin, j'avais décidé de passer par chez Vincent et étrangement j'ai vu un feu de camp avec un
petit groupe de personnes sur le parking annexe à sa maison. Je les ai rejoins et c'est comme çà que j'ai

passé le reste de la nuit à boire un coup avec des membres du groupe MATMATAH ...

J'ai donc trouvé tout à fait normal de faire appel à ses services quand j'ai eu besoin d'une photo de

l'estacade pour mon roman. J'étais au Luxembourg et lui sur l'île. Très gentiment, il l'a fait et voilà ce que
cela donnait à la base :

VVV03.jpg VVV02.jpg Johnny : L'envie

C'est quand même dommage
que l'éditeur n'ait pas gardé l'original pour faire la

couverture...Personnellement, je la trouvais très bien réussie, d'autant plus qu'elle est issue d'un accident,
il a trébuché quand il l'a prise. C'est pour ça que je l'ai choisie.

C'est avant tout un motard : Goldwing 1200 cc , Guzzi California , Harley Davidson 1200cc...et récemment Triumph Bonneville 865 cc (plus sport). C'est sans doute grâce à sa passion qu'il a eu l'occasion de croiser JOHNNY HALLYDAY dont il est un grand fan (comme 80% des français...). Moi aussi je suis fan de JOJO...

Mais Vincent m'a fait plein de photos de Noimoutier, je lui offre donc du Johnny à foison...

VVV04.jpg Johnny : Je te promets...

Et je vous propose que nous nous quittions sur une dernière photo de "L'Indien" et de moi, occupés à prendre un petit verre avant d'aller faire un tour en Harley...j'étais jeune.

VVV06.jpg Johnny...aussi...
Johnny et Eddy : On veut des légendes...

Ce qui est incroyable c'est que sa notoriété a dépassé les frontières de la France jusqu'à la Belgique, le

Luxembourg, en Andorre, en Suisse et bien sûr dans toute la France...

Pour un inconnu notoire...Ce n'est pas si mal !

Moi ? Je l'ai rencontré par hasard, il y a vingt ans, en face de mon camping. Depuis, il a toujours été dans
le trio de mes amis les plus fidèles. Il est non-seulement sympa, super-gentil, mais aussi compréhensif,

toujours à l'écoute de l'autre et surtout prêt à rendre service.

Du moins, pour moi, il a toujours été là !

Nous avons dragué les mêmes filles
pendant des années à l'occasion de mes vacances à Noirmoutier et il

a toujours eu la première place au Hit-Parade des conquêtes. Nous fréquentions les mêmes endroits

(plages, bars, discos...) et bien souvent, nous terminions la nuit sur LA DIGUE à côté de La Plage des

Sableaux
à contempler la mer et à s'enfiler quelques bières...question de passer "une bonne nuit". J'étais
vraiment crevé quand je rentrais au camping et le lendemain après-midi...rebellotte !

Une nuit, il paraît que nous nous sommes faits frères de sang (une entaille sur la paume et une bonne

poignée de mains)...Nous sommes "Brother of blood". Il paraît...

Etrangement, nous ne nous en souvenons pas...

Dernièrement, il a sauvé une jeune pie qui était tombée de son nid. Bizarre, je promène ma chienne et lui, il promène sa pie...

Je sais qu'il a beaucoup d'humour ! Heureusement, il pratique aussi l'auto-dérision, heureusement, car

j'ai écris une petite chanson le concernant (pour rire) transformée en poème pour la cause :

APPELLE-MOI LOUBARD ... :


Je n'ai pas de boulot
Mais j'ai toujours ma moto
Debout dans mes santiagues
C'est moi qui fais des vagues

Fier de mes tatouages
Je ne fais pas mon âge
Avec mon jeans flingué
Je ne fais pas pédé

Serré dans mon perfecto
Je file froid dans le dos
Je ne squatte jamais mon plumard
Pour moi, il n'est jamais tard

Je suis le Roi des Boulevards
Appelle-moi Loubard...
Loin d'être invisible
Je suis invincible

Je ne suis pas un ringuard
Je ne suis pas un clochard
Je suis le Maître des bars
Je suis un couche-tard

Je suis le Roi des Boulevards
Appelle-moi Loubard...
Ceux qui me traitent de toquard
Sont vraiment des connards...



(Mauer Gérard - dépôt SCAM Vélasquez.)

On peut en rire , le critiquer...mais avant tout il faudrait apprendre à l'apprécier.

C'est mon ami
! Salut à toi "L'Indien",

Le Scribouillard, your brother !

Cliquez dessus pour aller sur mon site perso....

Et n'oubliez pas de soutenir la S.P.A....Nos amis à quatre pattes en ont bien besoin...